Vous pouvez partager pour soutenir le site!

Comment gagner du temps à l’entrainement ?

 

 

1) Intégrer un exercice durant la récupération :

Vous pouvez entre deux séries intégrer un exercice de gainage dynamique par exemple. Veillez à ce que l’exercice ajouté ne pénalise par la performance sur l’exercice principal.

Sur un exercice de sprints, le but va être durant la récupération de resynthétiser la PCr pour pouvoir reproduire un effort à la plus haute intensité possible. Si on met un exercice entre ces récupérations, cela dénature complètement l’exercice.

Il faut donc être très vigilant et ajouter des exercices avec parcimonie.

Autre que le gainage, vous pouvez ajouter de la proprioception, des exercices de renforcement spécifiques et longs (renforcement de la cheville)…

 

Découvre l’article sous forme de vidéo ici:

 

2) Faire des bisets :

Un biset consiste à enchaîner deux exercices qui sollicitent le même muscle. Par exemple du développé couché et des écartés aux haltères ou encore de la barre au front et des extensions des bras à la poulie.

Faire des bisets permet d’avoir une meilleure congestion et permet de mieux ressentir le muscle sollicité. C’est donc une technique parfaite pour les personnes ayant du mal à ressentir un muscle particulier.

Mais comme toute technique, il y a des inconvénients :

Les charges sont réduites car il faut enchaîner les deux exercices

-Il y a une diminution de l’intensité musculaire, en effet l’intensité ressentie est l’intensité cardio-vasculaire.

Attention, l’efficacité de ce type de technique dépend du travail. Lors d’un travail de force, il est complètement contre productif de faire des bisets, sur de l’hypertrophie, les bisets peuvent être intéressants au contraire.

 

3) Mettre de l’intensité dans les séances :

Votre séance doit respecter les récupérations mais ne pas avoir de temps morts très importants.

Personnellement, j’ai souvent tendance à regarder mon téléphone durant mes séances, et lorsque je relève la tête je réalise que j’ai passé 5 minutes à récupérer au lieu d’une minute.

Il vaut mieux faire des programmes avec des séances courtes sans creux, c’est cette logique que je suis dans mes programmes de préparation physique.

 

Gardez donc un rythme et évitez les distractions comme :

-Envoyer des sms, regardez les réseaux sociaux

-Discuter en ayant des conversations longues

-Répondre à des appels

 

4) Arriver à l’entrainement avec une séance préparée :

Elle doit être soit écrite soit dans votre tête, mais la séance doit être établie. Elle doit vous correspondre et vous donner envie (dans la mesure du possible), et correspondre aux objectifs de vos différents cycles.

J’espère que ces conseils vous ont aidé à gagner du temps sur vos entraînements !

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube !

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *