Vous pouvez partager pour soutenir le site!

Échauffement musculaire en entreprise 

 

Vous cherchez peut être à réduire les arrêts de travail ou à améliorer la santé de vos salariés. Vous êtes tombé sur le bon article, nous allons voir l’intérêt de s’échauffer et surtout, comment le faire !

Prenons l’exemple d’une voiture et comparons la avec notre corps, on ne peut pas démarrer et rouler à 200 km/h sur l’autoroute. Accélérer à des vitesses très importantes sans temps de chauffe, abîme le moteur.

Il est donc recommandé de démarrer, faire chauffer un petit peu le moteur, puis accélérer progressivement.

Notre corps, c’est la même chose, on ne peut pas commencer une journée de travail ou de sport et mettre directement de l’intensité. Il faut chauffer le corps et le préparer à « accélérer ».

 

Pourquoi s’échauffer ?

La raison première est de limiter les blessures au travail et les douleurs sur le long terme. L’objectif est de faire monter la température musculaire et de lubrifier les articulations pour être moins sujet à des blessures.

La seconde raison est pour se réveiller et bien commencer sa journée de travail. On peut penser que l’on va perdre du temps si on s’échauffe avant le travail. Pourtant, ce temps est largement rattrapé car au lieu de débuter avec une faible productivité, vous serez prêt à mettre de l’intensité dès le début.

Au final les 4 minutes d’échauffement ne sont en aucun cas une perte de productivité.

Il y a bien d’autres raisons à l’échauffement, comme une amélioration de la précision, une meilleure concentration, et bien d’autres bienfaits.

 

Les étapes pour s’échauffer :

Etape 1 :

La première étape pour le travail physique est l’échauffement articulaire. Vous allez devoir mobiliser vos articulations pour sécréter du liquide synovial (en clair, les lubrifier…).

Pour cela, il faut activer les articulations en effectuant des mouvements par exemple des cercles avec les bras pour les épaules, des cercles avec les hanches pour le bassin etc.

Essayez de faire au minimum 5 cercles par articulation, si vous avez du temps, vous pouvez monter le nombre de cercles.

Exemple de mouvement : Mobilisation du cou

 

Astuce :

Pour n’oublier aucune articulation, commencez par le haut du corps (cou) et descendez petit à petit vers le bas du corps (chevilles).

 

Etape 2 :

L’échauffement musculaire est la seconde étape, cette fois on va solliciter les muscles pour qu’ils montent en température.

Nous allons donc répéter des contractions de basse intensité, pour préparer le muscle.

Voici un exemple d’échauffement très court à mettre en place :

5 tours de 5 répétitions à chaque fois.

 

Exercice 1 : Squat :

Placement : veillez à toujours avoir le dos droit en basculant le bassin (antéversion), les pieds sont à largeur d’épaules et légèrement pointés vers l’extérieur. Le regard est droit devant. Les bras sont croisés ou relâchés, à vous de voir la position que vous préférez.

 

Exercice 2 : Développé militaire :

Placement : Faites comme si vous poussiez une barre au dessus de votre tête. Essayez de pousser à la verticale et pas en diagonale vers l’avant. Si vous n’êtes pas assez souple des épaules pour pousser vers la verticale, arrêtez vous à votre limite de souplesse mais ne cambrez pas.

 

Exercice 3 : Développé et tirage :

Placement : Faites comme si vous poussiez une barre devant puis que vous la tiriez derrière. Lorsque vous tirez, resserrez les omoplates pour contracter le dos.

 

Attention : Si vous avez une douleur, réduisez l’amplitude, si elle persiste, supprimez l’exercice.

 

Vous voulez mettre en place des échauffements dans votre entreprise ?

Réservez un appel avec moi pour discuter de votre projet, et peut être que nous travaillerons ensemble un jour. Je mets en place des interventions sur toute la France.

 


 

 

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *