Vous pouvez partager pour soutenir le site!

Les notions à connaitre pour manipuler la charge d’entrainement

Tout d’abord, définissons ce qu’est la charge d’entrainement, elle comprend trois facteurs :

 

1) la quantité de travail

La quantité de travail se mesure différemment en fonction des sports. Cela peut être la somme des heures d’effort, des mètres parcourus, du poids soulevé etc. En haltérophilie par exemple on parlera de tonnage, c’est la somme totale de kg soulevés par entrainement.

 

2) l’intensité

L’intensité est un facteur plus difficile à évaluer, il n’est pas réellement précis. On peut l’évaluer de deux manières :

-intensité catégorielle : faible, moyenne, grande etc. C’est une mesure de l’intensité en fonction de grandes catégories. Ce type de mesure est général et n’est pas individualisé.

-intensité relative : c’est la mesure de l’intensité par rapport au ressenti de l’athlète, elle est souvent en % d’intensité par rapport aux performances maximums de l’athlète. Par exemple courir à 75% de sa VMA.

 

3) la nature de ce travail

C’est-à-dire son contenu, sa complexité, une séance complexe sera plus fatigante mentalement qu’une séance simple ou il y a peu de paramètres à gérer. La concentration ne sera elle non plus pas la même.

                                                                                                                    

Les 5 principes de manipulation de la charge :

 

1) Le principe de charge croissante :

Pour les débutants, il faut augmenter la charge progressivement pour ne pas brusquer les sportifs.

Pour les experts, il faut augmenter la charge par paliers nettement définis.

 

2) Le principe de charge continue :

S’il y a une rupture dans la continuité de l’entrainement, une régression de la performance se fait ressentir. Il faut donc rester régulier et éviter les périodes trop importantes de repos ainsi qu’éviter les blessures. La régression peut être plus ou moins rapide en fonction des activités, par exemple les capacités aérobies régressent moins vite lors d’une pause que les capacités de force. Il faut donc adapter ses périodes sans entrainement en fonction de sa discipline.

 

3) Le principe de charge périodisée :

 S’entrainer à une charge proche du maximum tout le temps est impossible, le corps ne peut pas tenir à de tels niveaux d’intensité. C’est pourquoi il faut appliquer le principe de « charge/décharge » en fonction des évènements sportifs à venir. C’est-à-dire, qu’il faut planifier l’entrainement pour atteindre son meilleur niveau le jour de compétition en alternant période avec de grosses charges et avant la compétition réduire la charge pour ainsi diminuer la fatigue sportive et augmenter la performance (voir article comprendre le processus de progression).

 

4) Le principe de charge variable :

 Chaque métabolisme après une charge de travail se restaure à des vitesses différentes, cela permet d’alterner les sollicitations des différents métabolismes.

 

5) Le principe de la charge utile :

Pour être efficace, une charge de travail doit dépasser un certain seuil, sinon elle ne sollicite pas assez l’organisme. Une quantité d’entrainement très faible pour un nageur ne va pas lui permettre de progresser, il faut adapter la charge à la discipline mais aussi à l’individu. Chaque individu ne va pas pouvoir supporter la même charge d’entrainement. Il existe une charge optimale d’entrainement, le but va être de la trouver pour améliorer au mieux sa performance ou celle de son sportif.

 

Gérez vos entraînements comme un pro !

Vous êtes entraîneur, préparateur physique, mental ou étudiant? Vous voulez gérer vos entraînements comme un pro? Vous le savez sûrement, mais il est difficile de gérer la planification annuelle, la charge d’entrainement, les fiches de séance etc. C’est pour cela que j’ai décidé de créer un outil TOUT en UN qui permet de tout gérer simplement.

Outil de gestion

Cet outil permet:

  • Planifier plus simplement
  • Gérer et calculer les charges d’entraînement
  • Remplir son planning dans un même fichier
  • Avoir des fiches de séance précises

Et bien d’autre encore !

Pour en savoir plus vous pouvez cliquer ici !


2 commentaires

Calculer la charge d'un entrainement et l'indice de monotonie avec Excel · 19 février 2018 à 20 h 12 min

[…] Alors, si vous voulez en savoir plus sur la charge d’entrainement, lisez Les notions à connaitre pour manipuler la charge d’entrainement […]

Preparation physique: les 3 points à connaître pour réussir sa préparation · 19 mars 2018 à 15 h 59 min

[…] Pour les plus expérimentés vous pouvez apprendre comment calculer la charge d’entrainement et comment la manipuler. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *